par Serge Braudo
Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

lexique juridique gratuit depuis 1996

ALIENATION / ALIENER DEFINITION

Définition de Aliénation / Aliéner

Le mot "aliénation" désigne le résultat d'une opération juridique qui a pour conséquence de faire sortir un bien ou un droit du patrimoine de celui qui en est l'actuel propriétaire ou l'actuel titulaire. Dans cette acception, il est synonyme de "vendre", de "céder", de "léguer", de "donner". On dit "aliéner une propriété". Le résultat de la vente est "une aliénation". Celui qui vend, peut être désigné sous le vocable d'"aliénateur" et celui qui est bénéficiaire de l'opération, est l'"aliénataire". Et pour exprimer qu'un bien est cessible on peut dire qu'il est "aliénable" et dans le cas contraire, qu'il est "inaliénable" (exemple : le nom patronymique est inaliénable).

Ne pas confondre le sens ci-dessus, avec celui qu'exprime l'adjectif "aliéné" qui désigne une personne dont les facultés mentales sont altérées. Il s'agit alors de "aliénation mentale". Dans ce dernier sens voir les rubriques : Sauvegarde de justice, Tutelle, Curatelle, Majeurs protégés, Placement d'office (Aliénation mentale), Rescision, Lésion et Protection future (Mandat de_).

Textes

  • Code civil, Article 537 alinea 2.

  • Liste de toutes les définitions